Goma: Virunga Energies sollicite un couloir sécuritaire à Kibumba pour rétablir l’électricité 


image_pdfimage_print

La société Virunga Energies a sollicité, lundi 6 novembre, de belligérants aux fronts dans le territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu), l’accès dans la zone des combats en vue de mener des travaux de réparation dans ses installations à Kibumba, afin de rétablir l’électricité dans la ville de Goma.

Cette société qui fournit l’électricité au chef-lieu de la province du Nord-Kivu a fait ce plaidoyer dans un communiqué de presse publié lundi.

Elle indique que sa deuxième ligne moyenne tension du courant électrique a été touchée, lundi, par des projectiles lors des combats qui se déroulent depuis quelques jours à Kibumba.

La coupure de cette ligne a plongé une grande partie de la ville de Goma dans le noir depuis le même lundi dans la soirée.

Dans son communiqué de presse, Virunga Energies alerte sur les conséquences et impacts de cette coupure d’électricité. Notamment dans des hôpitaux et autres services publics.

«La situation est grave. Il n’est pas possible de fournir l’électricité sur la ville de Goma», déclare Virunga Energies.

Elle dit n’être pas en mesure de rétablir l’électricité sans avoir accès à la zone des combats.

Cette société attire l’attention sur les conséquences sérieuses humanitaires que cette coupure d’électricité occasionne.

C’est notamment l’impossibilité d’alimenter en électricité la station de captage d’eau potable de Kyeshero et le réseau de distribution d’eau du camp des déplacés de Bushagara.

Des hôpitaux, sans générateur, sont également privés de courant. Ce qui peut causer des pertes de vies humaines.

Virunga Energies demande aux belligérants de lui accorder un couloir sécuritaire afin de procéder aux réparations et rétablir l’électricité.

Pendant ce temps, la population de Goma doit prendre son mal en patience. (Radio Okapi)


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *