Goma: Un mort dans les manifestations contre la force de l’EAC


image_pdfimage_print

Une personne est décédée et 12 autres grièvement blessées, lundi 6 et Mardi 7 Février, lors des manifestations contre les forces de l’EAC, à Goma (Nord-Kivu).

Selon le commandant urbain de la police à Goma, colonel Job Alisa, deux églises et plusieurs boutiques ont été mises à sac par les manifestants en furie.

« Nous avons centralisé toutes les données trouvées sur le terrain. Il y a deux églises détruites et pillées, douze blessés par un mur de ces deux églises qui est tombé sur les gens qui détruisaient, mais aussi, dans le même cadre il y a eu un décès. Le corps de la victime est à la morgue » a-t-il indiqué.

Certains auteurs présumés de ces actes devraient être transférés et présentés ce mercredi 8 février devant la justice.

Colonel Job Alisa a également affirmé avoir interpelé 7 personnes en train de piller des boutiques au niveau de Signers et il compte les transmettre à la justice.

« Nous n’avons pas voulu faire des échanges avec la population pour éviter tout dérapage de la part de nos éléments, de peur notamment que, l’ennemi ne profite pas de cette manifestation. Nous avons beaucoup concentré nos efforts sur la sécurité et la surveillance de la ville » a poursuivi cet officier de la PNC.

Toutes les activités socio-économiques ont normalement repris, ce mercredi dans la ville de Goma hormis quelques écoles en sous-effectifs qui ont renvoyé les élèves.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *