DR-Congo: Félix Tshisekedi réélu à la tête pour les 5 prochaines Années


image_pdfimage_print

Le Président sortant, Félix-Antoine Tshisekedi, est réélu à la tête de la République démocratique du Congo pour les cinq prochaines années. Il récolte 73,34% des suffrages exprimés lors de la présidentielle du 20 décembre 2023, selon les résultats provisoires publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ce dimanche 31 décembre.

Le candidat Moïse Katumbi vient en deuxième position avec 18, 08% des voix.

26 candidats en lice

Vingt-six candidats étaient en lice pour la magistrature suprême. Noel Tshiani, Joelle Bile et Patrice Majondo se sont désistés en faveur de Félix-Antoine Tshisekedi. Alors qu’Augustin Matata, Franck Diongo, Seth Kikuni et Delly Sessanga s’étaient ralliés à Moïse Katumbi.

Mais ces ralliements tardifs n’ont pas été pris en compte par la CENI, la loi électorale ne prévoyant pas de retrait de candidatures au gré des alliances politiques après la publication des listes définitives des candidats.

Victoire d’une plateforme

La victoire de Félix-Antoine Tshisekedi est aussi celle de l’Union sacrée de la nation, plateforme qui a accompagné sa candidature et qui a fait de lui son candidat. Les regroupements, partis et personnalités politiques de cette plateforme, mais aussi des gouverneurs de provinces ont battu campagne pour Félix-Antoine Tshisekedi.

Le Président réélu s’est appuyé sur des personnalités comme Christophe Mboso Nkodia, Modeste Bahati Lukwebo, Jean Michel Sama Lukonde, Vital Kamerhe, Augustin Kabuya, Jean-Pierre Bemba, … pour obtenir la confiance des Congolais.

Du candidat élu

Le cinquième Président de la RDC aura ainsi la possibilité de mettre en œuvre son projet de société sur base duquel il a été réélu.

Durant la campagne, il avait en effet demandé aux Congolaises et Congolais de voter pour lui afin de « ne pas reprendre à zéro », mais de consolider les acquis.

Le Président Tshisekedi avait ainsi promis de poursuivre et renforcer :

  • sa politique de couverture santé universelle dans l’objectif ultime d’assurer l’accès gratuit aux soins pour tous les Congolais
  • le Programme du développement local des 145 territoires
  • la gratuité de l’enseignement fondamental
  • la gratuite de la maternité et des soins de nouveau-nés
  • la relance de l’agriculture
  • le projet de grandes infrastructures
  • la lutte contre le chômage par le soutien au secteur privé et à l’entrepreneuriat. (Radio Okapi)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *