1

Super League Africain: La CAF inspecte le Stade Mazembe

Une délégation de la CAF a procédé vendredi 3 février à l’inspection de l’intégralité du stade TP Mazembe de Kamalondo afin d’approuver l’homologation de l’enceinte et permettre aux Corbeaux d’accueillir à la maison leurs adversaires lors de la première Super Ligue Africaine. Ces inspecteurs sont arrivés jeudi 2 février à Lubumbashi.

Le coup d’envoi de cette compétition est prévu en aout 2023.

A l’issue de l’inspection, Muhammad Sidaf, chef de la délégation des inspecteurs CAF-FIFA s’est dit surpris positivement :

« Le plus important, c’est d’abord le stade. Toute l’équipe, aujourd’hui, a été surprise. Surprise de manière positive parce qu’on a vu un petit stade, mais un stade qui répond vraiment de manière générale aux normes exigées. Nous naturellement, il y a toujours des remarques. On a fait   un rendez-vous avec le Management du club pour faire des suggestions de manière à améliorer quelques zones. De facilité, il y a toujours de l’espace pour améliorer. Donc ils ont bien reçu toutes les remarques. Et maintenant dans quelques jours, on va faire un rapport détaillé sur le stade. Et Certainement, l’administration du club va mettre en place toutes les suggestions et remarques ».

De la Super ligue africaine

La Confédération Africaine de Football avait annoncé le 10 août 2022 un nouveau format de compétition continentale pour les clubs. La Super Ligue regroupera 24 clubs de 16 pays du continent à partir d’août 2023.

La sélection des participants sera fondée sur les résultats obtenus dans les deux compétitions annuelles de la CAF, à savoir la Ligue des champions d’Afrique et la Coupe de la CAF.

Ces clubs seront d’abord répartis, durant une première phase, en trois groupes géographiques composés chacun de 8 équipes (Afrique du Nord, Afrique Centrale et de l’Ouest, et Afrique du Sud et de l’Est). Durant celle-ci, les 8 clubs de chaque groupe seront opposés en matches aller-retour et chaque formation disputera donc 14 matchs durant cette première phase.

Au terme de cette phase de groupes, les cinq premiers de chaque poule et le meilleur 6e tous groupes confondus prendront part à la phase à élimination directe à partir des huitièmes de finale. Cela marquera la fin de la répartition géographique.

Au total, 197 matches seront joués dont le dernier, la finale, est déjà attendu et présenté comme le SuperBowl de l’Afrique en référence à la finale du championnat de football américain, qui réunit chaque année 100 millions de téléspectateurs.

Le « prize money » de la compétition (argent distribué aux participants) s’élèvera à 100 millions de dollars. Le vainqueur devrait empocher 11,5 millions de dollars. Grâce aux revenus générés et avec le soutien de la Fifa, la CAF prévoit de verser annuellement un million de dollars à chacune de ses 54 associations membres, mais aussi d’alimenter son fonds de développement à hauteur de 50 millions de dollars.