bitmap_500_nocrop_1_1_20220503123149601094_FRxv6hWWUAEk-ny (1)

RDC: Patrick Muyaya juge "prématurée" l’annonce sur la fin des opérations Militaires UPDF-FARDC

Le Ministre Congolais de la Communication et Médias, Patrick Muyaya a jugé, ce Mardi 18 Mai, « prématurée » l’annonce sur la fin des opérations Militaires UPDF-FARDC.

Le porte-parole du gouvernement a ainsi réagi au lendemain du tweet du chef de l’armée ougandaise, le général Muhoozi Kainerugaba:« Il est prématuré de dire que les opérations militaires menées conjointement par l’armée ougandaise et les FARDC contre les ADF prendront fin dans deux semaines ».

Il a également précisé que ces opérations prendront fin sur décision des chefs d'Etats ougandais et congolais, après l’évaluation de la situation militaire sur le terrain.

« Ces opérations se termineront lorsque les deux chefs d’Etats (NDLR: Yoweri Museveni et Félix Tshisekedi) décideront. Parce qu’en réalité, il y a eu des raisons qui ont motivé les opérations militaires entre l’armée congolaise et l’armée ougandaise, motivées par une menace commune, celle des ADF », a indiqué Patrick Muyaya.

Le ministre congolais de la Communication a cependant noté des avancées des opérations militaires conjointes menées par les deux armées.

« Au bout de 6 mois, il y a eu certes, des avancées, mais, avant qu’on ne décide de mettre fin à ce qui a été convenu, je crois qu’il y a de réunions des Etats-majors, qui permettent d’évaluer le degré de l’évolution par rapport aux objectifs initiaux », a-t-il poursuivi.

Pour Patrick Muyaya, l’avis des militaires de deux pays sera aussi déterminant par rapport à la clôture ou pas de ces opérations.


Comment As:

Comment (0)